AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesFM.frProject Cars.comS'enregistrerConnexion
La RFT est fière de vous annoncer son partenariat avec la chaine YouTube de BenjxMotors. Un grand merci à lui pour sa confiance.

Nous sommes heureux de vous annoncé notre nouveau partenariat avec le site http://www.forza-design.ovh/accueil.php .

Partagez | 
 

 Trailer Officiel et Annonce

Aller en bas 
AuteurMessage
DeeLuXe
Membres
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 2015-02-21
Age : 24

MessageSujet: Trailer Officiel et Annonce   Mon 27 Apr 2015 - 10:49

Trois jeux en un dans un contexte apocalyptique

Comme d'habitude avec les Call of Duty, le titre propose une formule en trois compartiments : la campagne solo, qui apporte une innovation majeure dont nous vous parlerons plus loin, un multijoueur aux petits oignons et un mode Zombies que les développeurs gardent encore secret en teasant « une nouvelle histoire et un nouveau système de progression ». Voilà, nous pouvons désormais commencer, et attaquons le solo en démarrant par le pitch de l'épisode. Black Ops III vous emmène dans les années 60 mais n'espérez pas y voir le petit Raul Menendez puisque l'action du jeu se déroule en 2060 et vous place au sein d'une équipe Black Ops, des guerrieros d'élite qui ont accès à des technologies de pointe. Dans ce monde en ruine, gouverné par le terrorisme, le piratage de haut niveau et dévasté par les changements climatiques, la seule arme efficace pour renverser les situations périlleuses, c'est eux. Ça tombe bien puisque vous faites partie intégrante de l'équipe, vous, mais également vos amis !


La coopération revient dans le solo

Avec ce Black Ops III, Treyarch s'est visiblement posé les bonnes questions, à commencer par celles tournant autour du concept même du solo des Call of Duty, qui a toujours été conçu en couloir, pour un seul joueur, et qui bénéficiait jusque-là d'une mise en scène appuyée. Force est de constater que les développeurs ont trouvé leur parade afin de renouveler le concept puisque la campagne est désormais jouable en multijoueur jusqu'à 4, en ligne. Avec ce changement radical, on remarque l'arrivée logique de nombreuses features dont certaines expérimentées dans Advanced Warfare. Ainsi, les niveaux sont désormais conçus de manière plus ouverte et sont plus enclins à flatter l'adaptabilité du joueur, jadis trop souvent confiné dans les couloirs. Forcément, à 4 dans un corridor, on se marche un peu sur les pieds alors autant casser les murs et fournir des arènes plus vastes.

Black Ops oblige, vos troupes ont ici accès à la technologie DNI (pour Direct Neural Interface), un système qui rend les soldats interconnectés et permet de gérer leurs paramètres physiques et cérébraux. Ça a l'air très dangereux comme ça et il y a de grandes chances pour que cela serve dans le scénario, mais concrètement, l'incidence sur le gameplay se traduit par un partage d'informations et de points d'intérêt de la zone, ce qui favorisera la stratégie du groupe en coop (avec par exemple un scout furtif qui part faire du repérage en amont d'un gunfight). On devra ici coopérer, approcher les vagues d'ennemis ensemble, se séparer pour dérouter l'IA qui bénéficie d'ailleurs d'un nouveau système avec une vingtaine d'archétypes de comportements suivant que vous soyez groupés ou séparés.

Pour favoriser l'immersion, les développeurs sont même allés jusqu'à ne plus imposer de héros puisque vous pourrez au démarrage de la campagne créer votre propre combattant, qu'il soit homme ou femme, ce qui explique l’emploi d’un soldat masqué pour le teasing du titre. Ce fameux héros, qui soit dit en passant est capable de parler, sera d'ailleurs bien présent dans les cut-scenes qui utilisent le moteur du jeu et placent parfois la caméra hors des yeux de votre personnage. On pourra donc admirer notre héros et celui de nos amis sous toutes les coutures le long d'une campagne qui s'annonce pleine d'action et dirigée par Jason Blundell, qui a déjà travaillé sur les solos des deux premiers épisodes. Dans cette aventure, on débloque les équipements comme on le souhaite en faisant ses emplettes dans une planque accessible entre chaque mission. Vos compagnons d'infortune y seront aussi et ce lobby servira de zone d'achat et de modification pour les armes (que vous pourrez d'ailleurs filer à vos amis) mais sera aussi un hub permettant de s'informer sur le background et l'univers du jeu via un wiki.

Le point technique : nouveau moteur et PC à l’honneur

Le nouveau moteur graphique utilisé pour Black Ops 3, qui reprend la même base que celui d'Advanced Warfare, inclura en sus de nouvelles animations et une gestion des lumières différente. Nous avons pu voir le résultat sur le solo avec une mission en Egypte au cœur de la Ramses Station qui met le paquet sur les arènes ouvertes, les événements dynamiques (effondrement d'une zone), et sur les détails et usages de lumières avec reflets. Le tout tournait sans accroc à 60 Fps sur Xbox One. Certes il y a encore un peu d'aliasing et l’esthétique reste proche de ce que l’on a pu voir sur le titre de Sledgehammer, mais le titre n'est pour l'instant qu'au stade d'Alpha et l'important pour Treyarch est de conserver le 60 Fps. Le rendu sur PlayStation 4 est similaire et le tout tourne en 1080p.

En ce qui concerne le PC, les développeurs assurent qu'une équipe dédiée bosse d'arrache-pied pour rendre le titre optimisé et stable. D'ailleurs, nous avons pu voir ce BO3 tourner sur la campagne en 4K et pouvons donc vous assurer que le résultat sera à la hauteur du prix de la config demandée pour obtenir cette prestation. Nous vous proposons d'ailleurs une news avec les configurations provisoires nécessaires pour faire tourner la bête.

Un gameplay particulier à mi-chemin entre Advanced Warfare et BioShock

Comme vous avez pu le voir dans les divers teasers, cet épisode sera celui des bio-augmentations, un thème jusque-là "
taggé Deus Ex"
qui s'exportera cette année sur la licence d'Activision. Ces augmentations sont classées, sur le solo, en deux catégories : les Cyber Cores et les Cyber Rigs. Les premières sont dédiées à l'offensif et seront au nombre de 40 alors que les Rigs seront dédiées à la défense et aux passifs, ce qui inclut les pouvoirs liés à la mobilité de votre héros. On pourra par exemple prendre possession d'un drone et s'en servir pour descendre ses ennemis grâce à l'usage d'un de nos Cyber Cores sélectionné au préalable sur une roue des skills à 6 emplacements.

En pratique cela ressemble beaucoup à un gameplay typé Bioshock. On a d'ailleurs pu voir l'utilisation du Core Immolation qui permet de mettre le feu à un ennemi, humain ou robot et les développeurs promettent pas mal de fantaisie, avec par exemple un Cyber Core qui autorise le joueur à arracher la batterie d’un robot pour la jeter sur un autre droïde et faire exploser le tout, à la manière des exécutions avancées de type « je te pique ta grenade et je la jette sur tes copains » de Far Cry 4. Le côté « cool » de la chose c'est queapparemment rien ne nous impose l'usage de tel ou tel Core ou de tel Rig puisqu’on les débloque de manière assez libre et si l'on écoute les développeurs, ce sera à vous de vous spécialiser dans votre style de prédilection pour être efficace et complémentaire sur le terrain, ce qui introduit une certaine rejouabilité dans la campagne.

Pas d’EXO, mais c’est tout comme !

Au niveau des déplacements, sachez que nous disposerons ici d'une base semblable à celle d'un Advanced Warfare. En effet, votre soldat sera capable d'utiliser des technologies avancées pour se mouvoir rapidement, ce qui se traduit par 3 compétences, le jetpack avec gestion de l'énergie disponible, le slide qui consomme la même ressource et qui tout comme ce dernier est multidirectionnel, et le wallrun qui propose un peu plus de contrôle que celui de Titanfall. Ces trois atouts vous permettront de vous déplacer de manière aérienne et assurée. On regrettera tout de même l'absence de dashs latéraux, qui auraient complété ici une panoplie aussi efficace que facile à prendre en main.

Nous pourrons également nager dans Black Ops III, un ajout bien senti qui amène un troisième niveau d'affrontement, après l'aérien et le terrestre. Treyarch a également simplifié les interactions avec le décor en proposant un sprint illimité et surtout un auto-mantle, comprenez par cela que votre personnage saura escalader plus facilement les différents obstacles que vous aurez à portée, et vous pourrez même tirer en même temps (avec un malus à la visée), ce qui combiné aux autres features liées au mouvement permettra pas mal de variété dans les frags. Nous l'avons d'ailleurs constaté en multijoueur !


Un multi post-Advanced Warfare efficace

Coup de théâtre dans la salle chez Treyarch, après une présentation très complète de la campagne en coop et des features de gameplay, le patron du studio, Mark Lamia, déclare qu'il a hâte de nous voir à l'œuvre sur le jeu, et que tant qu'à faire, autant s'y mettre tout de suite puisque des PlayStation 4 sont à notre disposition pour démarrer les affrontements multi qui vont jusqu’à 18 joueurs sur les modes essayés (Domination, Kill Confirm, Hardpoint, CTF). Très agréablement surpris, nous nous installons et commençons à jouer sur trois cartes. Au menu : la tropicale Hunted qui tire son épingle du jeu en proposant de la nage, un peu d’aérien et du combat au sol. Des trois, il s'agit là de notre préférée, juste avant Stronghold et Combine, deux cartes bien conçues mais plutôt orientées terrestre.

Les premières minutes sont un peu déstabilisantes puisque l’on a littéralement l’impression de jouer à une version alternative d’Advanced Warfare, plus technique sur les déplacements (qui demandent ici une gestion de votre énergie si vous souhaitez utiliser les powerjumps et powerslides) et plus nerveuse sur les affrontements puisque l’on peut tirer durant la quasi-totalité des mouvements et enchaîner le tout avec fluidité. Oubliez au passage les Cyber Cores et Cyber Rigs qui sont un élément purement dédié au solo, ici nous sommes en terrain connu et avons tous globalement accès aux mêmes technologies. Un slide peut être enchaîné rapidement avec un coup de jetpack qui nous plaque sur une palissade sur laquelle nous courons en faisant un wallrun précis et si possible létal. Ajoutez à ça un frag à l’arc explosif suite au déclenchement de votre compétence de spécialiste et vous voilà sur un affrontement épique… Ah, je n’ai pas encore abordé la question des spécialistes… Corrigeons ça tout de suite !


9 spécialistes pour 9 façons de briller en multijoueur

Sur le multijoueur de Black Ops 3, les joueurs doivent choisir un rôle de spécialiste en complément de leur arsenal dont nous parlerons un peu plus tard. Ces spécialistes, au nombre de neuf, auront chacun un background (on espère les voir à l’oeuvre dans le solo) et deux pouvoirs « ultimes ». Nous avons pu avoir accès à 4 spécialistes : Ruin, la grosse brute, Seraph et son arme de poing dévastatrice, Reaper l’androïde et sa gatling, et enfin Outrider l’archère experte. Ces personnages, qui se débloqueront au fur et à mesure de votre avancée et auront leur propre système d’amélioration, ont donc deux « ultimes », leur arme de prédilection, et un pouvoir.

Ainsi, Ruin peut choisir en début de partie s’il souhaite utiliser une frappe au sol dévastatrice ou un boost de vitesse. Seraph, quant à elle, pourra oneshot ses ennemis grâce à son flingue ou choisira de doubler ses points marqués pendant un court temps. Outrider l’archère aura ses flèches explosives ou une vision de la position de ses ennemis. Quant à Reaper, son pouvoir l’autorisera à revenir quelques secondes dans le temps pour récupérer sa position, une technique très utile en cas de mauvaise rencontre. Ces ultimes seront utilisables sur une très courte période et il faudra bien anticiper votre coup, car en cas de déclenchement de votre compétence (arme ou pouvoir), la moindre mort remettra votre compteur à zéro et vous devrez attendre avant de pouvoir réutiliser les dons de votre spécialiste. Treyarch n’a pas souhaité nous en dire trop sur le système d’évolution de ces classes, mais sachez que ces dernières disposeront d’éléments customisables en ce qui concerne l’aspect physique. Les pouvoirs et armes ultimes sont activables suivant vos performances et grosso modo vous pourrez les utiliser toutes les minutes si vous êtes un joueur moyen, de quoi rendre les affrontements un peu plus létaux, en complément du classique Pick10 et des scorestreaks que nous avons pu voir à l’œuvre.


Regarde ma belle arme !

Côté armement, nous restons sur du classique avec des genres bien connus (LMG, Shotgun, fusil d’assaut, SMG…) mais Treyarch propose un apport visuel à la formule du Pick10. En effet, lorsque vous choisissez les éléments de l’arme, la modification se fait en temps réel sur le modèle 3D de votre outil. Suivant les ajouts que vous choisissez, le joujou prend une toute autre forme, une identité esthétique amplifiée par la présence de skins que le développeur souhaite mettre en avant grâce à un outil de customisation sur 3 faces très complet qui permet au joueur de travailler sur un total de 64 couches, histoire de rendre votre flingue unique en son genre grâce aux attachments, au camouflage, et aux peintures et emblèmes que vous aurez appliqués.


ENFIN Voici le Trailer: (Pour ma part assez similaire à Advanced Warfare mais bon)
Attention Trailer du mode Solo

Avec à la fin une 1ère si on précommande on aura accès à une Beta (C'est la 1ère fois sur COD)

[url:258fx78i]https:
//www.
youtube.
com/watch?v=e6nasXlAUhI[/url:258fx78i]
Revenir en haut Aller en bas
 
Trailer Officiel et Annonce
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Officiel de la RFT :: JEUX XBOX ONE TEAM RFT :: AUTRES Jeux :: Call Of Duty-
Sauter vers: